démarches arrivée PVT Canada
À l'arrivée Le PVT Canada

Nos démarches à l’arrivée

23 octobre 2020

Si l’administratif et moi ça fait deux, les démarches administratives à effectuer à l’arrivée en PVT au Canada se sont pourtant révélées assez simples. Non sans encombres parfois, mais je vous rassure, rien d’insurmontable 😉

📄 Le NAS

Votre Numéro d’Assuré Social. Sans lui, vous ne pourrez pas faire grand chose. Il est nécessaire pour ouvrir un compte en banque, prendre un forfait téléphonique ou, le plus important, être payé.e par votre employeur.

Depuis la COVID, certains choisissent de le faire en ligne à leur arrivée sur le territoire. Mais les délais peuvent être parfois longs (environ 1 à +3 semaines). Nous avons préféré prendre rendez-vous par téléphone pour le lendemain de notre sortie de quarantaine. Ça a été assez rapide sachant que nous avions demandé à passer le matin à 10h. Nous sommes ressortis avec nos NAS quelques minutes plus tard.

Attention, le NAS n’est à communiquer que pour les raisons citées ci-dessus. Il ne faut en aucun cas le divulguer et lui trouver un rangement sûr !

💵 La banque

Après quelques recherches, nous avions choisi la BNC. Ce n’était pas un mauvais choix en tant que tel, mais plutôt un mauvais calcul concernant le délais d’obtention de nos cartes de crédit. Car sachez que même en tant que nouvel arrivant, vous en aurez rapidement besoin. Vous ne pourrez pas vous servir de votre carte de débit pour les achats en ligne, tout comme pour certaines souscriptions vitales (je reviendrai là-dessus).
Certaines banques semblent l’avoir compris et proposent un service de carte de crédit virtuelle en attendant, comme la RBC par exemple. La Banque Nationale, elle, nous fait poireauter jusqu’à 10 jours avant de recevoir une carte de crédit. En attendant, démerdez-vous.

💻 Internet résidentiel

Je reviens sur l’une des souscriptions qui, selon nous, est vitale : Internet.
De manière général, il est plutôt indispensable, plus encore en ces temps de COVID où l’on travaille de chez soi. Entre Vidéotron, Virgin, Bell et bien d’autres, vous avez une multitude de choix pour votre opérateur, en fonction de vos besoins et surtout de votre budget. Mais c’est là que le bât blesse. Si en France on peut tout avoir en illimité pour quelques euros, ce n’est pas la même histoire au Canada.

Après un gros benchmark, notre choix s’est orienté vers Fizz, avec des prix plus abordables que la plupart des opérateurs : comptez 50$ (hors taxes) pour 60 Mbps en illimité. Il est aussi possible de créer son forfait sur-mesure.

Nous avons eu quelques péripéties pour souscrire à Fizz puisqu’il nous fallait cette fameuse carte de crédit pour pouvoir faire la demande d’abonnement. Car c’est seulement une fois payé que l’on peut réserver un créneau pour recevoir sa box. Ce n’est pas le cas de tous les opérateurs, mais c’est bon à savoir si vous choisissez Fizz. Comptez ensuite au moins une semaine entre le paiement et l’arrivée de la box.

📱 Le forfait téléphonique

C’est surtout l’Homme qui s’est chargé de cette tâche-là. Quelques jours avant de nous envoler pour Montréal, il avait commandé deux cartes sim chez Public Mobile que nous avons reçues le jour de notre arrivée. Nous avons ensuite chacun acheté un bon de paiement pour activer le forfait (on les trouve chez Jean Coutu ou Dollarama, par exemple). La particularité de cet opérateur, c’est qu’il n’y a pas d’engagement. Et comme c’est un service prépayé, il n’y a pas de frais de dépassement. Les données s’arrêtent simplement une fois qu’elles sont écoulées. Il est possible ensuite d’automatiser le paiement et de bénéficier d’un rabais mensuel.
Nous avons pris le forfait à 40$ et avons les appels et textos illimités au Canada ainsi que 4,5 Go de données.

🏠 L’appartement

Je vous ai fait un article détaillé sur notre recherche d’appartement à Montréal ici. Pour rappel, il vaut mieux prendre un Airbnb le temps de trouver un appartement sur place plutôt que de le prendre à distance.

⚡ L’électricité

Ou comme on l’appelle ici, l’hydro. Ça fait également partie des choses vitales mais, dieu merci, on n’a pas besoin d’une carte de crédit pour l’obtenir.
Au Québec, pas 36 choix, il faut passer par Hydro Québec. La souscription se fait en quelques minutes, c’est vraiment simple et rapide.

Prochaine étape pour moi, et non des moindres : la recherche d’emploi !

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.