Parc National Mont Saint Bruno
Découvertes

Visite #2 – Le Parc National du Mont-Saint-Bruno

15 août 2021

Suite à notre première randonnée au Parc National d’Oka, nous avons commencé à prendre goût aux randonnées. Et c’est comme ça que nous nous sommes retrouvés au Parc National du Mont-Saint-Bruno.

Le Parc National du Mont-Saint-Bruno se situe à seulement 30 minutes du centre de Montréal. Il est très pratique pour aller prendre l’air sans pour autant faire des heures de voiture. Tout comme le Parc National d’Oka, il fait partie du réseau de la Sépaq. L’entrée est donc payante (9$ pour les 18 ans et plus), sauf si, comme nous, tu as souscrit à un abonnement annuel.

Ce parc dispose de 6 sentiers, qui forment au total un réseau de 27 km pour des randonnées pédestres estivales, accessibles de avril à novembre. Nous avons opté pour le Sentier des Lacs, principalement pour son degré de facilité (oui, rhoo!), mais surtout parce qu’il nous fait découvrir les 5 lacs du parc au fil de la randonnée. Ainsi, les lacs Seigneurial, des Bouleaux, des Atocas, du Moulin et de la Tortue rythment cette grosse balade de presque 9 km. Il faudra compter au minimum 2h pour le parcourir. Mais si tu aimes flâner, pique-niquer et prendre des photos, alors prévois carrément une petite demie-journée.

Le sentier des Lacs

Et pour cause, au Sentier des lacs, les mots d’ordre sont profiter et observer. Si le sentier est naturellement agréable à arpenter, il est aussi doté d’une expérience sensorielle assez inédite. On y découvre les écosystèmes aquatiques et humides du parc grâce à nos petites mirettes et aux nombreux panneaux d’informations. Ces derniers sont d’ailleurs très utiles, car ils nous permettent d’en apprendre un peu plus sur ce qui nous entoure au cours de la balade. On y sillonne aussi différents types de milieux, d’où les changements de décor plutôt surprenants d’un kilomètre à l’autre.

Et si, comme moi, ton côté 30 millions d’amis l’emporte parfois sur la randonnée, alors tu vas être servi.e! La faune étant pas mal dense, on peut y observer de nombreuses espèces. Selon l’heure (il y a des moments de la journée plus propices que d’autres) et de ta chance aussi. Ainsi, nous avons eu l’honneur de croiser des tamias (on avait déjà fait connaissance à Oka), des Ouaouarons (ou grosses grenouilles), ou encore des cerfs de Virginie. Ces derniers sont toutefois en surpopulation et en viennent à perturber la flore forestière. C’est d’ailleurs une biologiste du parc qui nous a fourni toutes ces informations parmi beaucoup d’autres, sur les espèces qui peuplent le Québec en général.

📌 Bon à savoir

Le Parc National du Mont-Saint-Bruno recense des centaines d’espèces végétales et animales. Le parc propose même des activités organisées pour les plus curieux d’entre nous, accompagnés par un garde-parc. Ainsi, dépendant de la saison, on peut tout aussi bien découvrir les secrets des étangs, s’essayer à l’ornithologie ou partir en quête des chouettes et hiboux en soirée.

Si tu as besoin de recharger tes batteries pendant ta randonnée, tu peux te rendre au Vieux Moulin. Ce bâtiment historique a été reconverti en salon de thé et propose à présent des en-cas et des boissons. Son allure de chalet en fait un endroit parfait pour se réchauffer l’hiver.

Bien que les sentiers de randonnée pédestre estivaux ne soient accessibles que d’avril à novembre, le parc ne ferme pas ses portes l’hiver pour autant. On peut toujours parcourir ces sentiers de décembre à mars, lors de randonnées pédestres sur neige. Attention toutefois, ils peuvent parfois changer de degré de difficulté durant la saison hivernale.

Tout parc national de la Sépaq met un point d’honneur à la protection et à la conservation de la nature. Il est donc interdit d’y cueillir les plantes ou de marcher hors des sentiers autorisés pour ne pas la perturber. On ne nourrit pas non plus les animaux et ce même s’ils sont très mignons. Bref, on respecte ce qui nous entoure 🙂

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.