Parc National Oka
Découvertes

Visite #1 – Le Parc National d’Oka

7 août 2021

La semaine passée, nous avons fait notre première vraie sortie hors de Montréal, au Parc National d’Oka.

Situé à environ 45 minutes de Montréal, dans les Laurentides, ce parc national fait partie des nombreux parcs gérés par la Sépaq. Nous y avons eu un accès gratuit étant abonnés à la carte annuelle. Ouvert toute l’année, il est possible d’y faire aussi bien des activité estivales comme du kayak ou du paddle, et des activités hivernales comme du ski ou des raquettes. Nous nous sommes contentés d’une simple randonnée pour prendre une marche et observer la faune et la flore.

Le Parc National d’Oka dispose de 5 sentiers différents pour la randonnée pédestre, avec des degrés de difficulté variés. Comme nous sommes un peu rouillés et assez novices pour ce type d’activité, nous avons choisi de parcourir le sentier du Calvaire, l’un des sentiers les plus simples.

Le Sentier du Calvaire

Comme son nom ne l’indique pas, ce sentier se pratique incroyablement facilement. C’est un aller-retour d’une distance de 4,4 km, dont la durée totale est estimée par la Sépaq à 1h20. Nous y avons pris un peu plus de temps car nous nous sommes arrêtés un petit moment pour pique-niquer et faire quelques photos. Au cours de cette randonnée, on arpente un chemin de croix aménagé par les Sulpiciens et on admire la nature qui nous entoure. Le terrain est plat, avec de très rares petite montées. Nul besoin d’avoir un cardio de pro, donc.

En récompense, le sentier se termine sur un magnifique observatoire, où on peut admirer une vue panoramique sur le Lac des Deux-montagnes. Je crois d’ailleurs que c’est le seul sentier qui offre cette vue-là, alors autant allier le facile à l’agréable.

Oratoire sentier du calvaire Oka
L’un des 7 oratoires du sentier qui surplombe le panorama

Aussi, nous avons fait la connaissance du Tamia rayé, une sorte de petit écureuil à rayures, aussi appelé “Suisse”. Il vit dans les forêts de feuillus et dans les parcs urbains d’Amérique du Nord, c’est pour cette raison qu’on en croise beaucoup sur les sentiers. Ils sont toutefois très sauvages, donc peureux, et particulièrement vifs si on s’essaie à les prendre en photo. Mais ils sont tellement cute.

Tamias sentier calvaire oka

Et après la randonnée?

Si ton côté randonneur de l’extrême a pris le dessus pendant ta découverte de ce sentier, tu peux ensuite t’orienter vers le sentier Le Sommet. Considéré comme difficile, ses 6,7 km de bonheur, en boucle cette fois, feront un peu plus travailler tes cuisses.

Autrement, tu peux te rendre à la plage d’Oka pour une balade un peu plus summer-style, mais il semble qu’il y ait souvent beaucoup de monde. Nous ne l’avons pas fait pour cette fois, mais ça peut être une option pour notre prochaine visite!

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.