Visiter Biodôme Montréal
Découvertes

Explorer Montréal : Le Biodôme

17 mars 2021

Avec la ré-ouverture des musées, nous avons sauté sur l’occasion pour visiter le Biodôme de Montréal que nous avions raté il y a 3 ans. Ce dernier était en travaux pour rénovation complète lors de notre première venue ici. C’est un peu une des activités incontournables à faire en ville.

Le Biodôme se situe au coeur du Stade Olympique de Montréal. Il a été aménagé dans l’ancien vélodrome construit pour les JO de 1976. C’est aujourd’hui devenu une sorte de “musée-zoo” avec un concept assez original. On y a reproduit aussi fidèlement que possible 5 écosystèmes des Amériques.

En l’espace de presque 2h (pour nous, qui aimons chiller), on se ballade aussi bien dans la forêt tropicale humide que dans les régions subpolaires, l’érablière des Laurentides, le Golfe du Saint-Laurent, ou encore les Côtes du Labrador. Chacun de ces écosystème a sa propre faune et flore, et on y retrouve différentes espèces animales. Ainsi, au fur et à mesure de la journée et des saisons, les températures, la luminosité ou encore l’humidité sont adaptées, pour plonger le plus possible ces écosystèmes dans leurs conditions réelles.

La forêt tropicale

Forêt tropicale Biodôme

🌡️ Températures: entre 21 et 28°C dépendant de la saison
💧 Humidité: 70 à 80%

C’est l’espace qui m’a le plus plu personnellement. Bon, on venait des régions subpolaires quand on y a atterri, autant dire que le choc thermique a été plutôt surprenant! L’environnement y est luxuriant de par la riche végétation, et on y trouve vraiment beaucoup de spécimens différents tels que les perroquets, les caïmans, ou encore les capybaras. L’impression d’un voyage express en pleine pandémie!

Le Golfe du Saint-Laurent

Golfe du Saint-Laurent Biodôme

🌡️ Température: entre 8 et 24°C selon la saison

Cet espace se parcoure de l’extérieur et de l’intérieur. On y longe le jardin marin du Golfe peuplé par une diversité de volatiles, dont des mouettes, qui nichent sur la falaise. On y explore aussi le grand bassin de l’écosystème, qui contient 2,5 millions de litres d’eau de mer fabriquée sur place.

Les régions subpolaires

🌡️ Températures Côtes du Labrador: 10 à 12°C
🌡️ Températures Îles subantartiques: 2 à 5°C

À vos petites laines, parce que dans cet écosystème il fait plutôt froid! On y croise les manchots des îles subantartiques qui filent sous l’eau comme des torpilles, mais aussi les macareux qui barbotent près des Côtes du Labrador.

L’érablière des Laurentides

🌡️ Températures: entre 4 à 24°C selon la saison

Dans cette forêt de feuillus et de conifères, la végétation nous donne une indication sur la saison en cours. On peut y observer un porc-épic (qui, s’il n’est pas visible directement dans son enclos, est filmé depuis son terrier), ainsi qu’un lynx. Bon, avec notre bol légendaire, aucun des deux ne nous a fait l’honneur de sa présence. Ni même aucune autres espèces, ce qui a rendu cet espace plutôt vide.

Mon avis sur le Biodôme

J’ai trouvé le concept du Biodôme plutôt bien imaginé, avec cette sensation d’explorer le monde, si on peut dire, en passant seulement une porte qui nous conduit d’un univers à un autre. On a aussi pu observer des espèces que l’on n’aura probablement jamais l’opportunité de voir en “vrai”.

Là où j’ai un peu été déçue personnellement, c’est que dans certains cas, les écosystèmes disposaient vraiment de très peu d’espace. Pire encore, des animaux semblaient y mourir d’ennui, voire même être dans un état de santé plutôt douteux. Evidemment que je ne m’attendais pas à me retrouver dans une réserve naturelle ouverte, sinon je n’aurais pas visité cet endroit. Toutefois, je me serais attendue à voir peut-être moins d’écosystèmes mais avec des animaux plus libres dans leurs mouvements, avec moins cette impression de “lions en cage”. À titre d’exemple, l’espace de la forêt tropicale est agréable à visiter, et les espèces se déplacent assez librement d’arbre en arbre au-dessus de nos têtes. A contrario, les régions subpolaires font penser à un simple décor planté face à une vitre, et où les espèces ne semblent clairement pas à leur place.
Aussi, certains écosystèmes manquaient vraiment d’animaux. Si, au final je ne trouve pas ça si mal au vu de la place, ça écourte pas mal le temps passé dans des environnements un peu dépourvus d’intérêt.

Il n’en reste pas moins un lieu incontournable de Montréal, qui l’est probablement encore plus si vous avez des enfants 🙂

📌 Infos pratiques

Heures d’ouverture: 9h – 17h
Durée de la visite: comptez entre 1h et 2h dépendant de votre rapidité et du temps que vous prendrez à explorer les écosystèmes et les expositions temporaires.
Tarifs: nous avons payé 16,50$ par personne en étant résidents du Québec. Les tarifs ne sont pas les mêmes si vous n’habitez pas la province. Ils dépendront aussi de votre âge, votre situation (étudiant) et si vous êtes en famille.
Plus d’information ici
Spécificités COVID-19: Depuis la ré-ouverture avec la COVID, il est obligatoire de réserver sa place pour se rendre au Biodôme. Vous aurez un créneau horaire bien précis, et 90 minutes pour tout visiter, ce qui est largement suffisant.
Pour réserver, c’est par ici

Et vous, avez-vous déjà visité le Biodôme?

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.